Accueil > Infos > Archives > Biodiversité

Retours sur la soirée ‘pelotes’ de rapaces nocturnes

La section Flandre Maritime du Groupe Ornithologique et Naturaliste du Nord-Pas-de- Calais a proposé le vendredi 3 décembre une soirée ‘pelotes’ (et non belote…) au CPIE. L’occasion pour quelques guides nature volontaires de découvrir ou redécouvrir ce qu’est une pelote, et surtout, ce qu’elle nous peut nous délivrer comme informations !

Parce qu’à première vue, une pelote, ça ne donne pas vraiment envie de se lancer dans son décorticage…. !
Une boule de poils, parfois quelques asticots à l’intérieur, des morceaux d’os qui dépassent, bref, une ambiance plutôt macabre. Mais les informations délivrées par Arnaud Boulanger de la section dunkerquoise du GON ont été des plus intéressantes pour leur compréhension.

De nombreux oiseaux recrachent des pelotes dites de régurgitation : hérons et aigrettes, mouettes et goélands, rapaces diurnes (buse, faucon, épervier..) et évidemment, les plus connus, les rapaces nocturnes. Les pelotes sont toujours rejetées par le bec et ne sont ni plus ni moins que les éléments indigestes avalés par l’oiseau : arêtes de poissons, poils, gros os, crânes et mandibules ou encore élytres d’insectes. Evidemment, chaque espèce recrache des pelotes qui lui sont propres : grosses et allongées pour le héron, petites souvent liquéfiées pour les goélands/mouettes, noires aux bouts arrondies pour la Chouette effraie…

Trouver des pelotes dans la nature pourrait s’apparenter à trouver une aiguille dans une forêt de feuillus…. Et pourtant, une connaissance fine des espèces d’oiseaux nous permet de faciliter les recherches. Pour exemple : sous les nids pour les hérons, sur la plage pour les mouettes/goélands, dans les greniers pour les Chouette effraies, sous des conifères pour les Hiboux moyen-duc ou encore au pied des arbres têtards pour la Chouette chevêche.

Parce que les pelotes des rapaces regorgent des restes indigestes des proies, leur étude est une mine d’informations. Enfin nuance ! Cette remarque est plutôt fausse pour les pelotes des rapaces diurnes : leurs enzymes trop fortes détruisant bien suivant les os rendant impossible la détermination des proies. Caractère qui ne se retrouve pas dans les pelotes des rapaces nocturnes aux enzymes moins fortes. En étudiant les pelotes de régurgitation des rapaces nocturnes, on peut donc avoir un aperçu assez précis des espèces de micromammifères qui peuplent dunes, jardins, parcs ou encore champs : campagnols, musaraignes, souris, mulots…. Mais pas seulement, car si les micromammifères composent une bonne partie du régime alimentaire de nos chères ‘têtes rondes’, les chouettes et hiboux se nourrissent également d’oiseaux, d’amphibiens, d’insectes et autres arthropodes.

Concernant l’étude des pelotes des rapaces nocturnes, l’analyse d’une seule espèce ne nous permet pas d’avoir le spectre complet des espèces qui peuplent notre région. Tout d’abord, les rapaces ne chassent pas tous au même endroit. Et comme chaque espèce vit dans un habitat précis…Vous l’aurez compris, la Chouette hulotte aura plus de chance d’attraper des Mulots sylvestres dans les bois alors que le Hibou des marais attrapera surtout des Campagnols des champs, micromammifère des zones ouvertes. D’autre part, seule la Chouette effraie se nourrit souvent de musaraignes, espèces plus rarement attrapée par les autres espèces (paraît qu’elles sont mauvais goût !!).

Au total, sur les 20 proies (pelotes de Chouette effraie trouvées à Watten), 10 espèces ont été identifiées, signe d’une belle diversité de milieux : 3 Musaraignes couronnées, 2 Crocidures leucodes, 1 Campagnol roussâtre, 1 Campagnol des champs, 2 Campagnols agrestes, 1 Campagnol souterrain, 2 Rats surmulots, 2 Souris domestiques, 5 Mulots sylvestres et 1 Rat des moissons.

Si vous aussi vous avez des pelotes de Chouette effraie dans votre grenier (ou autres rapaces !) ou si vous souhaitez faire part de vos observations de mammifères (Lérot, Ecureuil, Sanglier, Hermine, Fouine…), n’hésitez pas à contacter Bart
A très bientôt !

Espace PRIVÉ

Agenda

Tous les évènements

« septembre 2014 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5

Prochains évènements

11/09/14
Les épaves de la plage de Zuydcoote >
13/09/14
Rentrée associative du CPIE Flandre Maritime : mettez vous au vert toute l’année >
17/09/14
Sentier botanique de la dune Dewulf / Les plantes comestibles et médicinales >
Soutenez le CPIE

Dernières publications

29/08/14
A vos agendas : samedi 13 septembre Rentrée associative du CPIE Flandre Maritime Plus d'informations sur A vos agendas : samedi 13 septembre Rentrée associative du CPIE Flandre Maritime >
29/08/14
Inscriptions ouvertes à la formation Guide Nature Patrimoine Volontaire 2014-2015 Plus d'informations sur Inscriptions ouvertes à la formation Guide Nature Patrimoine Volontaire 2014-2015 >
29/08/14
La Formation Guide Composteur : pour ceux qui souhaitent réduire le coût environnemental et économique lié production de déchets : Plus d'informations sur La Formation Guide Composteur : pour ceux qui souhaitent réduire le coût environnemental et économique lié production de déchets : >

Photothèque

La lettre d'infos : Abonnez-vous !
CPIE FLANDRE MARITIME - Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement Flandre Maritime
CPIE Flandre Maritime "Adeeli" rue Jean Delvallez - 59123 Zuydcoote - Tel. 03 28 26 86 76 - fax 03 28 26 60 87