Accueil > Infos

Rencontre avec Muriel Hochard, nouvelle directrice du CPIE Flandre Maritime

Tout droit arrivée de Lorraine, Muriel Hochard, a repris en janvier dernier le flambeau de la direction du CPIE Flandre Maritime des mains de Damien Dumollard. Une période importante pour l’association avec notamment le lancement du projet associatif 2015-2017.
Originaire de Picardie, c’est avec l’envie de renouer avec l’environnement littoral et une volonté affirmée de poursuivre son engagement au sein du réseau des CPIE, que Muriel Hochard a choisi d’accompagner l’Adeeli-CPIE Flandre Maritime : ainsi, porter haut les valeurs de l’écocitoyenneté, de l’engagement et du bien vivre ensemble aux côtés du Conseil d’Administration, de l’équipe salariée et des membres du CPIE Flandre Maritime.

Défendre et promouvoir la mission d’intérêt général du CPIE dans son action d’éducation à l’environnement pour tous, est-ce pour vous une seconde nature  ?

« A ma première immersion professionnelle en milieu associatif, j’ai su que j’avais trouvé ma place. Faire converger valeurs personnelles et projet professionnel était pour moi essentiel. Depuis lors, j’ai eu la chance de suivre ce chemin ! Tout a commencé alors que j’étais Guide Nature dans le Marquenterre et au CPIE Vallée de Somme. C’est autour du site archéologique de Samara et de ses 600 000 années d’histoire qu’est né mon intérêt pour l’environnement : comprendre le lien entre les hommes et la nature, s’immerger dans le passé pour comprendre le présent, s’interroger sur l’histoire de ces paysages, entre traditions et relations à la nature. Ce temps passé avec les bénévoles m’a donné une vision concrète de la dynamique et du fonctionnement de la “vie des Bénévoles”.

Puis, j’ai intégré l’équipe salariée du CPIE Vallée de Somme où j’ai pu occuper différentes fonctions en tant qu’animatrice environnement notamment sur le site Samara, puis responsable de l’Antenne littorale où j’ai été une des premières guides professionnelles de la Baie de Somme et enfin chargée de secteur éducation. Une expérience riche, exigeante et formatrice en gestion des relations humaines et de projets environnement.

Puis cap à l’est de la France dans les Vosges, où j’ai rejoint le CPIE des Hautes Vosges, sur le versant alsacien du massif, au poste polyvalent d’adjointe de la directrice.Mon programme s’est organisé autour des animations scolaires, du montage de projets avec les collectivités, de la conception d’outils pédagogiques, et de la gestion de la structure d’accueil.

J’ai ensuite changé de versant pour rejoindre la Lorraine où durant 7 ans, en tant que Cadre technique au sein du Comité Régional de la Randonnée Pédestre de Lorraine, j’ai accompagné le développement de la pratique de la randonnée sur le territoire tant dans ses dimensions, sportives que de loisirs ou de découverte de l’environnement. A travers des projets variés et des partenariats avec les acteurs locaux, j’ai accompagné la réalisation d’itinéraires de randonnée depuis leur conception (étude de faisabilité et juridique), jusqu’à leur homologation par la FFRandonnée et leur valorisation avec notamment la réalisation de topoguides. J’ai aussi expérimenté l’activité randonnée avec des publics variés et développé des projets autour du sport-santé.

Aujourd’hui, c’est avec enthousiasme que je vais mettre à profit ces 11 années d’expérience du réseau des CPIE et 18 années au service du monde associatif, un milieu auquel je suis très attachée et fière de contribuer : les CPIE ont une vision humaniste, intégrative et coopérative de leur action. A la fois initiateurs d’environnement et assembleurs de compétences, les CPIE sont avant tout au service de leur territoire.  »

L’environnement Littoral, un milieu de prédilection ?

«  Je suis particulièrement heureuse d’être en Flandre Maritime. Après une immersion de 11 ans dans les Vosges et ses montagnes, je retrouve la mer et ses « gros poilus ».

Depuis toujours, je suis passionnée par les animaux marins et plus particulièrement les phoques. Ma recherche en ce sens est d’aider à une meilleure cohabitation entre l’homme et la nature. Cela fait 15 ans que je les observe et m’efforce de transmettre au plus grand nombre l’importance de mieux comprendre et d’aider ces espèces protégées.

Aujourd’hui, je m’investis bénévolement sur le territoire au sein de deux associations ; Picardie Nature (basée à Amiens) pour les suivis annuels de la population, la surveillance estivale et l’animation de sorties nature ou de points d’observation à destination du public.
Depuis quelques mois, j’ai rejoins la CMNF (Coordination Mammologique du Nord de la France) basée à Vimy dans le Pas-de-Calais pour laquelle je suis correspondante du réseau national « échouage » et auprès de qui j’effectue des actions de surveillance au Banc Hills à Dunkerque et des suivis de population sur l’ensemble du littoral Nord-Pas de Calais.
 »

2015, c’est le lancement du nouveau projet associatif 2015-2017. Quels sont les principaux chantiers  ?

« Le projet associatif à 3 ans, c’est une opportunité pour la structure de réaffirmer son identité, ses missions, ses actions concrètes sur le moyen terme auprès de l’ensemble de ses membres et partenaires du territoire.

Sur les 3 prochaines années, le CPIE Flandre Maritime privilégiera 4 axes fondateurs. Le premier au cœur de l’action du CPIE : la Biodiversité à préserver et à restaurer. Dans ce cadre, le CPIE poursuivra son programme d’actions pour accompagner le plus grand nombre à devenir acteur de la préservation de la biodiversité du territoire : éducation, formation, accompagnement et médiation pour tous publics, entre reconnaissance de la Biodiversité ordinaire, développement des sciences participatives, expertise Trame Verte et Bleue et accompagnement des entreprises…avec cette idée maîtresse que l’environnement est un bien commun et l’affaire de tous.

En 2015, nous passons à l’action sur la Maritimité, un enjeu pour le territoire. Ce travail est le fruit d’une réflexion engagée depuis quelques années. Il prendra la forme d’un travail partenarial renforcé pour une meilleure appropriation des enjeux de la Maritimité par les habitants et des acteurs avec, entre autres, la promotion de la culture des polders ou le développement de visites guidées patrimoine et environnement maritime.

Autour des changements climatiques, le CPIE Flandre Maritime poursuit deux objectifs prioritaires ; favoriser la prise en compte des effets sur la biodiversité et les espèces patrimoniales et les risques majeurs. Sur ce thème, nous partagerons nos réflexions menées en partenariat avec les acteurs associatifs du territoire. Notre territoire est impacté et il me paraît essentiel d’apprendre à vivre avec les risques et à les accepter. Le CPIE Flandre Maritime a un rôle essentiel quant à la sensibilisation du public et d’en faire mesurer les enjeux.

Enfin, un dernier axe qu’est la Santé et l’Environnement. Ce thème d’action est au cœur de plusieurs sujets fondamentaux pour le territoire et ses habitants : le jardinage, l’alimentation, l’agriculture, les circuits courts… Vivre en bonne santé le plus longtemps possible, créer du lien grâce à la dynamique en place autour des jardins partagés, promouvoir les techniques du jardin au naturel pour préserver la qualité des sols.

Un beau et ambitieux programme !  »

Contact  : muriel.hochard@cpieflandremaritime.fr Tél. 03 28 59 97 60

Vous souhaitez consulter le projet associatif 2015-2017 du CPIE Flandre Maritime, nous vous invitons à le télécharger ci-après
 :

PDF - 3.1 Mo
Projet associatif 2015-2017 CPIE Flandre Maritime
Espace PRIVÉ
Soutenez le CPIE

Dernières publications

23/08/17
Malgré les caprices de la météo, Plus d'informations sur Malgré les caprices de la météo, >
23/08/17
Maritimité… non ne cherchez pas ce mot n’existe pas dans le dictionnaire et pourtant c’est le mot retenu pour notre focus ! Plus d'informations sur Maritimité… non ne cherchez pas ce mot n’existe pas dans le dictionnaire et pourtant c’est le mot retenu pour notre focus ! >
23/08/17
Tranche de vie au CPIE Plus d'informations sur Tranche de vie au CPIE >

Photothèque

La lettre d'infos : Abonnez-vous !
CPIE FLANDRE MARITIME - Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement Flandre Maritime
CPIE Flandre Maritime "Adeeli" rue Jean Delvallez - 59123 Zuydcoote - Tel. 03 28 26 86 76 - fax 03 28 26 60 87