Accueil > Infos > Archives > Focus

Focus : « Le pouvoir d’agir »

La notion de « pouvoir d’agir » en quelques mots

Dans la vie citoyenne et démocratique, le pouvoir d’agir désigne la capacité des citoyens à être acteurs des transformations de la société, c’est-à-dire : leur capacité à s’organiser pour mettre en place des actions en réponse aux problèmes et priorités qu’ils identifient ; leur capacité à peser sur les décisions qui les concernent.

L’expression « renforcement du pouvoir d’agir » est une traduction française d’empowerment qui désigne à la fois la capacité à exercer un pouvoir et le processus d’acquisition de cette capacité.

Renforcer le pouvoir d’agir des citoyens est potentiellement le moteur d’un approfondissement démocratique pour qu’aux côtés de la représentation–délégation et de la participation institutionnelle « octroyée », se construise une participation autonome, ascendante, dont le principe central est l’autoproduction, la constitution d’un pouvoir citoyen par les citoyens, sur ce qui compte pour eux. Révéler le pouvoir d’agir vise de fait à renforcer l’autonomie des acteurs, quel que soit leur statut ou leur catégorie socio-professionnelle.

Le pouvoir d’agir, c’est donc « la possibilité concrète pour des personnes ou des collectivités d’exercer un plus grand contrôle sur ce qui est important pour elles, leurs proches ou la collectivité à laquelle ils s’identifient »
(Yann Le Bossé, professeur agrégé à l’Université Laval, Québec, Canada)

Pour les CPIE aujourd’hui, confrontés à l’accélération du changement environnemental, le pouvoir d’agir permet :

  • d’élargir l’espace du politique, afin de lutter contre la montée de la défiance, le sentiment d’impuissance devant les problématiques environnementales et le cantonnement des enjeux environnement aux seules catégories socioprofessionnelles les plus favorisées ;
  • retisser les liens sociaux afin de lutter contre l’individualisme, les replis communautaires de toutes sortes, le cloisonnement des actions menées par les associations, institutions et entreprises sur les territoires ;
  • dépasser l’échec relatif de la participation citoyenne : il s’agit de donner la primauté au « faire ensemble », de développer des actions qui partent du vécu et aspirations des gens et s’appuient sur leurs ressources. Il s’agit aussi de renforcer la capacité collective à être stratèges et tacticiens, à repérer les ressources, les opportunités et les leviers d’une situation pour se mettre en mouvement.

Pour les CPIE, au regard de leur histoire et de l’évolution de leur engagement, révéler le pouvoir d’agir pourrait signifier : « accompagner les acteurs et les personnes des territoires pour qu’ils puissent exercer collectivement ou individuellement un plus grand contrôle sur ce qui est important pour eux et leur territoire au regard de ses enjeux environnementaux. »

Prenant appui sur leurs modes d’agir, enrichis de nouvelles compétences et postures, en capacité de nouer des alliances avec les acteurs territoriaux, de coconstruction avec ces acteurs de réponses concrètes aux enjeux environnementaux actuels et en évolution des territoires, les CPIE pourront davantage révéler le pouvoir d’agir des acteurs et des personnes à partir de ce que sont leurs préoccupations.

Méthodologie de la mise en place du « pouvoir d’agir » pour les CPIE :

3 grands axes de changement :

  • Changer de posture en tant que CPIE ou URCPIE, en tant que salarié ou bénévole : porter un regard différent sur le contexte, les réalités et les enjeux de nos territoires, de leurs habitants et de leurs acteurs, et faire évoluer son rôle d’accompagnement
  • Faire du pouvoir d’agir la colonne vertébrale du projet : une façon renouvelée de penser, concevoir et conduire des projets
  • Faire évoluer nos méthodes et nos outils : adapter et enrichir nos savoir-faire et nos savoir-être de sensibilisation et accompagnement

4 étapes du processus d’action de renforcement du pouvoir d’agir des citoyens

Le pouvoir d’agir CPIE FM

Cette notion se retrouve déjà dans nombre des actions menées par le CPIE Flandre Maritime :

DANS LE CADRE DE PROGRAMMES PARTENARIAUX D’ACCOMPAGNEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DE PROJETS SUR LES TERRITOIRES COMMUNAUX ET INTERCOMMUNAUX DE FLANDRE MARITIME
a. Actions d’assistance scientifiques et techniques des élus et techniciens dans la mise en œuvre de projets concertés de préservation et/ou restauration de la biodiversité

DANS LE CADRE DE PROGRAMMES PARTENARIAUX D’ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS D’ACTEURS DU TERRITOIRE
a. Partenariat avec le Pôle Métropolitain Côte d’Opale (Réseau Plaisance Côte d’Opale) et le SIDF sur les actions Echogestes

DANS LE CADRE DE PROJETS PARTENARIAUX AVEC LES ASSOCIATIONS DU TERRITOIRE (CULTURE, SPORTS DE NATURE, PATRIMOINE ETC.)
a. La promotion et le développement des actions de compostage individuel en partenariat avec l’association des Jardins Familiaux de Dunkerque

DANS LE CADRE DE LA MISSION DE CENTRE DE RESSOURCES DU TERRITOIRE POUR ACCOMPAGNER ET CONSEILLER LES ACTEURS DU TERRITOIRE
a. Le Point Info Biodiversité®
b. Le Centre de Ressources du Territoire

DANS LE CADRE DE PROJETS D’ECOCITOYENNETE ET DE DEMARCHES PARTICIPATIVES D’EDUCATION A L’ENVIRONNEMENT ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE
a. Projet Eco-Parlement des jeunes® : « Les changements climatiques : Les jeunes se bougent ! »
b. Des chantiers nature avec les habitants et les acteurs associatifs du territoire
c. Ophrys abeille

DANS LE CADRE DE PROJETS D’ACCOMPAGNEMENT DE PUBLICS ELOIGNES DES PREOCCUPATIONS ENVIRONNEMENTALES
a. Accompagnement d’actions participatives de découverte de l’environnement et encadrement de chantiers nature avec des détenus
b. Accompagnement d’un projet santé-environnement avec l’Hôpital de Zuydcoote

DANS LE CADRE DE DEMARCHES DE DEVELOPPEMENT DE L’ENGAGEMENT ASSOCIATIF, D’ENGAGEMENTS CITOYENS ET D’ECOCITOYENNETE EN FLANDRE MARITIME
a. Renforcement de l’engagement associatif et du pouvoir d’agir par la mise en œuvre d’un programme annuel de formation à destination des habitants et bénévoles
b. Accompagnement des habitants dans la diffusion des bonnes pratiques : « Bienvenue dans mon jardin au Naturel »

DANS LE CADRE DE DEMARCHES DE DEVELOPPEMENT DE L’ENGAGEMENT PARTENARIAL EN REGION HAUTS DE FRANCE
a. Animation régionale des démarches participatives s’inscrivant dans le cadre de la stratégie régionale d’écocitoyenneté des sciences participatives

Emmanuel Ferez

Espace PRIVÉ
Soutenez le CPIE

Dernières publications

26/06/18
L’ADEELI-CPIE Flandre Maritime Plus d'informations sur L’ADEELI-CPIE Flandre Maritime >
26/06/18
Focus sur une visite guidée peu commune. Plus d'informations sur Focus sur une visite guidée peu commune. >
26/06/18
‘VEDETTE : C’EST VRAIMENT PARTI !!’ Plus d'informations sur ‘VEDETTE : C’EST VRAIMENT PARTI !!’ >

Photothèque

La lettre d'infos : Abonnez-vous !
CPIE FLANDRE MARITIME - Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement Flandre Maritime
CPIE Flandre Maritime "Adeeli" rue Jean Delvallez - 59123 Zuydcoote - Tel. 03 28 26 86 76 - fax 03 28 26 60 87